English
Le blogue tout sourire

À chaque jour son plat… et son sourire.

Comment aimez-vous vos frites? – Dévoilement des préférences des Canadiens envers les frites Revenir
à la page
Blogue

Comment aimez-vous vos frites? – Dévoilement des préférences des Canadiens envers les frites

Le 13 juillet prochain aura lieu la Journée nationale de la frite! La soulignerez-vous en mangeant des frites? Si c’est le cas, il s’agira probablement de frites McCain. Pourquoi? Parce qu’une frite sur trois vendue dans le monde est une frite McCain. Autrement dit, une frite sur trois provient d’une entreprise canadienne. Le 150e anniversaire du Canada nous incite à réfléchir aux fiertés canadiennes, comme le hockey, la nature, la diversité, pour ne nommer que celles-là. Mais nous devrions peut-être ajouter une fierté à cette liste : les frites.

Pourquoi les Canadiens aiment-ils autant les frites? Comment aiment-ils les apprêter? Voilà quelques-unes des questions que nous avons posées dans le cadre de notre nouveau rapport Autour des frites. C’est après avoir sondé 1200 Canadiens que nous avons constaté que le Canada adore cet aliment d’origine canadienne. Voici un aperçu de nos découvertes.

FrenchFry_article_images_1.jpg 
 
1. Les Canadiens <3 les frites
 

… en fait, le tiers des Canadiens affirment être obsédés par les frites! D’où provient tout cet amour? Deux mots : aliments réconfortants. Soixante pour cent des Canadiens affirment que manger des frites les rend heureux.

 

2. Partager pour mieux aimer
 

Les femmes sont les championnes du partage. En effet, lorsque vient le temps de partager leurs frites, les Canadiennes surpassent les Canadiens. Soixante-trois pour cent des femmes sont disposées à partager leurs frites, comparativement à quarante-neuf pour cent des hommes. Voici un bon conseil : lors de votre prochain souper de famille, pigez plutôt dans l’assiette de maman.

FrenchFry_article_images_2.jpg​ 
 
3. La capitale mondiale de la frite n’est pas la France. C’est le Canada.
 

Nous avons demandé aux Canadiens de deviner la capitale mondiale non officielle de la frite. Onze pour cent ont répondu Paris – après tout, on appelle les frites des French fries (« frites françaises ») en anglais. Ce n’est cependant pas la bonne réponse. Trente-trois pour cent ont répondu Montréal. On se rapproche de la bonne réponse, mais ce n’est pas tout à fait ça. Nous comprenons cependant pourquoi certaines personnes y ont pensé. Après tout, Montréal est la capitale de la poutine. La bonne réponse est Florenceville, au Nouveau-Brunswick, là où l’histoire de McCain a vu le jour.

 

FrenchFry_article_images_3.jpg ​​
 
4. Les Canadiens se prononcent : frites ou poutine?
 

Voilà un débat typiquement canadien. Et la réponse est... les frites! Cinquante-deux pour cent des Canadiens préfèrent les frites, tandis que quarante-huit pour cent préfèrent la poutine. Mais les goûts changent. Soixante-cinq pour cent des Canadiens âgés de moins de 35 ans préfèrent la poutine aux frites. Les frites nature ne seront peut-être plus les gagnantes pour bien longtemps; il est temps d’explorer le monde de la poutine! ​Découvrez notre recette de poutine au bacon et à l’érable ici pour vous inspirer.

 

5. Le « concept » de la poutine
 

Certaines personnes considèrent la poutine comme un plat pancanadien, tandis que d’autres la considèrent comme un plat typiquement québécois. Outre ce débat, il existe différentes écoles de pensée concernant la définition même de la poutine. De nombreux Canadiens ne considèrent pas la poutine comme un plat à part entière, mais plutôt comme des frites recouvertes de fromage en grains et de sauce. Au Québec, la poutine est considérée comme un plat en soi. Qui aurait cru que la poutine pouvait refléter l’incroyable diversité du Canada? Nous la considérons peut-être de façons différentes, mais nous sommes tous unis par notre amour de la poutine!

Notre sondage Autour des frites est rempli de faits fascinants sur les frites et l’opinion canadienne. Vous aimeriez en savoir plus? Consultez notre rapport complet en cliquant ci-dessous.